Immobilier : êtes-vous bien assuré ?

De la construction à l’habitation, différentes assurances couvrent la propriété immobilière pour la protection des personnes et des biens. Deux grands types d’assurance sont à vocation immobilière : assurance de la construction et assurance de l’habitation dans un cadre obligatoire ou facultatif.

Quel risques sont couverts ? Qui est mis en cause ? Comment être indemnisé ?...

Les assurés se posent de nombreuses questions pour une couverture efficace sans superposition des garanties.

En savoir +

 

Les rubriques de la revue


Les derniers articles parus :

Investir dans les SCPI, les points clés reservés

(25 millions de propriétaires)

Rendements attractifs, mise de départ peu élevée, absence de souci de gestion... l’achat de parts de SCPI – Société civile de Placement Immobilier – est paré de bien des vertus. En quoi consiste ce placement, à qui s’adresse-t-il, et quelles sont les précautions à prendre avant d’investir ? Nos conseils à destination de ceux qui envisagent de se lancer dans la « pierre-papier ».

Consulter l'article reservés

Le Home staging, l'action marketing pour vendre vos logements dans les meilleurs conditions  reservés

(25 millions de propriétaires)

Le home staging consiste à valoriser un bien en accentuant les qualités dont il dispose tout en pondérant ses éventuels défauts afin d’accélérer sa vente. Pas question de réaliser des travaux ni d’acheter de nouveaux meubles. L’idée est au contraire, d’aider le vendeur à générer de l’attractivité en faisant au mieux avec les qualités et les défauts de son bien.

Consulter l'article reservés

Parution du décret annuel d'encadrement des loyers  reservés

(25 millions de propriétaires)

Le décret n° 2016-1040 du 29 juillet 2016 (J.O du 30 juillet) réglemente pour un an, à compter du 1er août 2016, l’évolution de certains loyers. Ce décret, au contenu identique par rapport au précédent décret n° 2015-931 du 29 juillet 2015, s’applique aux baux de logements vides et meublés loués à titre de résidence principale, conclus ou renouvelés du 1er août 2016 au 31 juillet 2017. Il concerne les communes(1) où s’applique la taxe sur les logements vacants, c’est-à-dire les 28 agglomérations suivantes : Ajaccio, Annecy, Arles, Bastia, Bayonne, Beauvais, Bordeaux, Draguignan, Fréjus, Genève-Annemasse, Grenoble, La Rochelle, La Teste-de-Buch - Arcachon, Lille, Lyon, Marseille - Aix-en-Provence, Meaux, Menton - Monaco, Montpellier, Nantes, Nice, Paris, Saint-Nazaire, Sète, Strasbourg, Thonon-les-Bains, Toulon, Toulouse (annexe du décret n° 2013-392 du 10 mai 2013).

Consulter l'article reservés

Votre revue


L’intégralité de la revue


Le dossier du mois

Gîtes et chambres d'hôtes : du rêve à la réalité


RSS Ami